Association Européenne des Jeux et Sports Traditionnels

Le «festival international de pljočke»

par Biel Pubill Soler dans Festivales, Réunions

Le «festival international de pljočke» s’est tenu pour la quatrième fois du 13 au 15 juin 2019 à Svetivinčent, en Croatie. Organisé par l’IPS, il a été parrainé pour la première fois par le Bureau de l’UNESCO en Croatie. La première journée a été consacrée au travail avec les écoles et à la coopération sur des projets concernant les jeux et les sports traditionnels. Dans l’après-midi, une conférence scientifique intitulée « REGISTRE DE L’UNESCO SUR LES BONNES PRATIQUES DE SAUVEGARDE DES JEUX ET DES SPORTS TRADITIONNELS », organisée avec le concours expert du Musée ethnographique d’Istrie, avec laquelle l’IPS coopère depuis le tout début activité.


Tamara Nikolić erić, anthropologue culturelle et conservatrice auprès de l’UNESCO, a dirigé la première partie de la réunion. Les œuvres présentées ont été par dr. Valentina Lapiccirella Zingari, de l’Université de Sienne (Italie): Comprendre le rôle des communautés et des organisations de la société civile dans le processus de création d’un patrimoine. Réflexion sur les utilisations du registre des bonnes pratiques, en prenant en compte le cas de Tocatì: recherche de modèles et d’expériences inspirantes dans l’esprit de la Convention, par dr.sc. Mirela Hrovatin, ministère croate de la Culture: Objet et conséquences de la protection du patrimoine culturel immatériel: listes UNESCO et registre national croate, par dr.sc. Jasenka Kranjčević de l’Institut du tourisme de Zagreb fait avec dr.sc. Ksenija Tokić: Jeux de chevaliers – entre l’UNESCO et l’oubli et par dr. Pere Lavega, président d’AEJeST: Idées critiques pour les directives sur les sports et jeux traditionnels.

La deuxième partie de la réunion s’appelait Trésor de la pratique du transfert des jeux et sports traditionnels, dirigée par le dr. Lidija Nikočević, directrice EMI / MEI de Pazin. Les travaux présentés ont été réalisés par Mirjana Margetić, éducatrice principale au Musée ethnographique d’Istrie, Pazin: Rechercher, enregistrer – les jeux traditionnels dans les pratiques muséales, par le prof. Tamara Perković, C.H.A.N.G.E (Activités du patrimoine culturel et nutrition dans un environnement global) Erasmus + un projet de cinq pays européens traitant de la préservation du patrimoine culturel immatériel, par le prof. Severka Verbanac, de la maternelle à Medulin: Développement de l’identité et des compétences de l’enfant dans le processus d’introduction du patrimoine culturel immatériel de la municipalité de Medulin à travers le projet « Traces dans la mer » (Histoires de navires coulés le long de la côte d’Istrie ) et par prof. Victor Baroja et Benlliure de l’Université VIC, Catalogne: La récupération du jeu traditionnel en Catalogne.

La réunion a montré un intérêt important de la part de la Croatie pour les projets de conservation et de documentation des jeux et sports traditionnels sous différents angles. Les œuvres présentées à la conférence seront publiées dans un livre, une collection d’œuvres.
Le deuxième jour du festival, un tournoi de pljočke a eu lieu. Il y avait 34 équipes de Croatie, de Bosnie-Herzégovine, de Monte Negro, d’Italie, de Slovénie et d’Espagne.

Milivoj Pacenti

Mots clés:

Comments are closed.